Un tollé médiatique a suivi la prise de parole du Premier ministre Ahmed Ouyahia hier à Paris. Lors d’un forum sur la paix, en marge des célébrations du centenaire de l’armistice, le Premier ministre s’est exprimé pour dire que « le peuple algérien a connu les horreurs de la guerre pour recouvrer son indépendance, au prix d’un million et demi de morts ». Une déclaration qui a suscité le courroux des Algériens notamment sur les réseaux sociaux. Ce matin, Ahmed Ouyahia a démenti avoir dit cela, accusant une chaîne de télévision d’avoir manipulé ses propos ! Un démenti qui, bien sur, ne tient pas la route.    

En Algérie, les propos du Premier ministre ont choqué. Les services du Premier ministre se sont empressés de diffuser un communiqué qui explique en somme, qu’une «chaîne privée de télévision s’est livrée à une odieuse tentative de manipulation par montage des propos de M. le Premier ministre au sujet des martyrs de la Guerre de libération nationale qui auraient été cités comme des morts et non des chouhada».

Advertisement

À peine quelques minutes après la diffusion de ce démenti, d’autres séquences de cette fameuse vidéo ont été mises en ligne, mais cette fois il s’agit de celles du JT de 19H de la chaîne de télévision publique Canal Algérie. Dans la vidéo diffusée par Canal Algérie, le Premier ministre a bel et bien qualifié les martyrs de la révolution de "morts".