La facture d’importation des véhicules, en CKD/SKD, ou semi-montés, a atteint les 450 millions de dollars durant les deux premiers mois de l’année en cours.

Ce chiffre englobe les véhicules de tourisme dont le total a atteint les 398,29 millions de dollars et ceux de transport de personnes et de marchandises ayant coûté 50,81 millions de dollars.

Les dépenses culminaient à 219,5 millions de dollars durant la même période en 2017. A ce rythme, le chiffre global avoisinera les 2,7 milliards de dollars à la fin 2018.

La facture des importations des kits de voitures augmentera donc de façon graduelle pour atteindre à terme, le seuil atteint en 2015, lorsque l’Algérie importait 265 523 véhicules avec des dépenses atteignant les 3,14 milliards de dollars. Des chiffres qui démontrent l’inefficacité voire l’inutilité de mesures restrictives du gouvernement.

Elyas Nour

Automobile / Les importations de véhicules semi-montés ont atteint les 450 millions de dollars en deux mois
Notez cet article