La commission de défense et de sécurité nationale du parlement libyen a transmis une requête au Conseil de sécurité de l’ONU pour adopter des sanctions contre la Turquie pour violation de l’embargo sur les armes imposé à la Libye. Jeudi dernier, un important chargement d’arme en provenance de Turquie a été saisi dans le port d’Al Khoms, au Nord-Ouest du pays.      

Jeudi dernier, les autorités du port d’Al-Khoms ont déclaré avoir saisi un conteneur d’arme de guerre et de munition de fabrication turc. Les autorités libyennes considèrent cette action comme une atteinte à la sécurité et à la stabilité de leur pays.

Dans une requête adressée au conseil de sécurité de l’ONU, les membres de la commission de défense et de sécurité nationale du parlement libyen réclament des sanctions contre la Turquie, a rapporté le quotidien libyen « AL Moutawasit », soulignant que cet armement est destiné à des groupes terroristes activant sur le territoire libyen.

Les députés libyen ainsi que l’armée nationale libyenne et a sa tête, le maréchal Khalifa Haftar considèrent que la Turiquie a, tout simplement, violé la résolution 2357 adoptée en juin 2017 par le Conseil de sécurité, visent à mettre en place un embargo strict sur les armes au large des côtes de Libye