L’acte 4 des manifestations des gilets jaunes est fortement encadré par les forces de l'ordre ce samedi. Sur les Champs-Élysées, on évoque quand même de fortes tensions entre manifestants et forces de l’ordre.

Dans la capitale française, la situation est particulièrement tendue  aux abords de la célèbre avenue. Cette tension est d’autant plus exacerbée sur la rue Arsène Houssaye où les forces de l'ordre sont présentes en force pour bloquer l’accès aux Champs-Élysées, où les manifestants criaient « Macron démission ».  

Advertisement

Sur la mythique avenue parisienne, les magasins sont fermés ce samedi. Certains sont barricadés derrière des plaques de bois. La tour Eiffel,le Louvre seront aussi fermés, tout comme de nombreux commerces et restaurants et 36 stations de métro. Vers 10H25, des affrontements violents ont eu lieu près de l'Arc de triomphe. Face aux tires de grenades lacrymogènes, les manifestant sont riposté avec des jets de projectiles.  Sur l’ensemble du territoire français, des mesures de sécurité exceptionnelles ont été décrétées. 89.000 membres des forces de l'ordre sont mobilisés, dont 8.000 à Paris appuyés par 14 véhicules blindés à roue de la gendarmerie française. 548 personnes ont été interpellées à Paris, un nombre déjà supérieur au total des interpellations (412) effectuées dans la capitale samedi dernier.