Les craintes de contamination de ce virus ont atteint l’extrême sud du pays. Les autorités locales se sont mobilisées pour prévenir et sensibiliser les agriculteurs et éleveurs locaux sur les dangers de ce virus ravageur.

Des mesures pour la prévention contre la grippe aphteuse ont été prises par les services agricoles de la wilaya de Tamanrasset. Cette wilaya de l’extrême sud algérien prend ses précautions contre ce virus qui a déjà atteint plusieurs wilayas au nord du pays. Un virus qui fait des ravages. Pour ce faire « 22 médecins vétérinaires sont mobilisés à travers les différents services vétérinaires au niveau des communes de la wilaya, dont les deux zones frontalières de Tin Zaouatine et In Guezem », expliquent les responsables de la direction locale de l’agriculture à l’APS. La première mission de ces équipes vétérinaires est d’effectuer des contrôles sanitaires dans les différentes exploitations agricoles de la région et les étables d’élevage, et d’inspecter la situation sanitaire des troupeaux, en plus de l’organisation du transport au niveau des localités frontalières, indique le responsable de l’inspection vétérinaire relevant des services agricoles, Boutefna Boubaker à l’APS.

Les vétérinaires mobilisés à cet effet devront également mener des actions de sensibilisation sur les dangers de cette maladie auprès des éleveurs et agriculteurs locaux. Des campagnes qui mettront en évidence l’importance de la coordination entre tous les services concernés, afin de mener cette campagne dans les meilleures conditions, et ainsi de prémunir le cheptel de cette wilaya frontalière contre le virus.

Pour rappel, aucun cas de fièvre aphteuse n’a été signalé dans la wilaya de Tamanrasset pour le moment. Cela ne veut pas dire que les responsables locaux baissent la garde. La nécessité de renforcer la vigilance dans cette wilaya s’impose d’elle-même, du fait que la wilaya de Tamanrasset est une wilaya frontalière, et que ce virus est rentré, pour la première fois dans notre pays, à travers les frontière Tunisiennes.

Arezki IBERSIENE

Notez cet article