Une étude de terrain basée sur un échantillon de 375 jeunes algérois, à propos de la Harga a rendu des résultats inquiétants.