Le coordinateur du FLN, Mouad Bouchareb, vient d’opérer un retournement de veste spectaculaire. Sa volte-face est plus spectaculaire que celle opérée hier par le RND. On assiste en direct à un effondrement du « décore politique » du régime et de tous les artifices qui donnaient l’illusion d’une vie politique en Algérie. Pour éviter d’être dissous, ces partis qui vouaient un culte au saigneur du moment expriment aujourd’hui leur soutien à la révolution blanche. Ce n’est pas gagné, car la rue continue de réclamer leur éradication totale.

« Les enfants du FLN soutiennent, sans réserve, le Hirak populaire et militent pour que les revendications du peuple soient concrétisées conformément à une feuille de route claire et limpide », a-t-il dit

Notez cet article
  • algerie focus