Après la Kabylie / Des annonces à la grève placardées sur les façades des magasins à Alger

0
5230

La chose couve depuis déjà quelques mois et elle commence à prendre forme. Après les appels lancés vendredi et relayés lors de la marche des étudiants mardi, des commerçants de la commune d’El Harrach à Alger annoncent qu’ils entrent en grève illimitée à partir du dimanche 8 décembre.

Alger prend le pas sur la Kabylie. Des affiches annonçant le début d’une grève illimitée sont placardées sur les façades des magasins à El Harrach. Les commerçants annoncent qu’ils entrent en grève illimitée à partir du dimanche 8 décembre.

Même chose au centre-ville d’Alger, au l’ont peut voir des affiches similaires sur les vitrines des magasins.

Une action qui vient s’ajouter à toutes celles qui ont été adoptées par le Hirak pacifique, dans son bras de fer avec un régime sourd qui pour se maintenir, risque de plonger le pays dans le chaos. L’initiative est bien partie pour se généraliser à l’approche du coup de force du 12 décembre. Si scrutin il y a, le pays pourrait être totalement paralysé. Si les décideurs ne se résignent pas à entendre raison, on se dirige droit vers une situation d’ingouvernabilité.