Les Etats-Unis viennent d’autoriser le départ des familles des diplomates d’Alger après l’attaque terroriste qui a eu lieu à In Aménas dans le sud de l’Algérie.

Après la perte d’un ressortissant américain lors de la prise d’otages qui s’est déroulée ces quatre derniers jours dans un complexe gazier du Sud de l’Algérie, les Etats-Unis prennent leurs précautions pour assurer la sécurité de leurs citoyens. « Le 19 janvier 2013, le Département d’Etat a autorisé le départ d’Alger des membres des familles des diplomates postés à l’ambassade américaine à Alger suite à l’attaque contre la base de BP à In Amenas le 16 janvier 2013 et les menaces de kidnapping de ressortissants étrangers », explique un communiqué de l’ambassade américaine à Alger parvenu à notre Rédaction.

« La protection des citoyens américains est l’une des plus grandes priorités du Département d’Etat », rajoute le communiqué. Le département d’Etat américain a également prévenu dans son communiqué tous ses citoyens souhaitant voyager en Algérie des dangers auxquels est exposé le pays, qu’ils définissent « continuellement exposé à la menace terroriste ».

Notez cet article