Un ancien ministre français provoque les Algériens à la veille du 1er Novembre

0
180

Le Premier Novembre, la date symbolique de la Révolution Algérienne, a fourni une magnifique opportunité à un ancien ministre français de provoquer les Algériens et d’attenter à leur dignité. Thierry Mariani,  ancien député du Vaucluse et ancien ministre, actuellement député des Français de l’étranger et vice-président de l’UMP, n’a pas manqué ainsi de commettre un grave dérapage sur Twitter. 

Dans un tweet  posé le 30 octobre, cet ancien ministre français a affirmé que « nous n’avons absolument pas à culpabiliser » en faisant une nette allusion au passé colonial et criminel de la France. Comme par hasard, à la veille de la célébration du 1er Novembre en Algérie, ce député français et ancien ministre a trouvé la sagesse nécessaire pour dédicacer son message moqueur et méprisant à l’égard de l’Algérie et des Algériens. Une Algérie avec laquelle, il appelle à « revoir nos relations ». Pourquoi ? Parce que ce pays « a gâché son potentiel ». La mauvaise gouvernance des autorités algériennes sert donc de prétexte à cet ancien ministre pour lancer ses flèches haineuses enflammées de mépris aux Algériens.

mariani

Thierry Mariani, en bon politicien français, de droite de surcroît, confond donc l’insulte gratuite, bête et lâche, avec l’esprit critique et l’analyse raffinée. Son tweet n’a, d’ailleurs, pas manqué de susciter l’indignation sur les réseaux sociaux. Après le bras d’honneur de Gérard Longuet, cette énième sortie médiatique confirme que les nostalgiques « de l’Algérie française » ont encore de beaux jours devant-eux…