Vous ne le savez, peut-être pas, mais l’hospitalisation à domicile a été officiellement lancée en Algérie.
Une association vient d’être autorisée par le ministère de la Santé à mener des activités dans le domaine de l’hospitalisation à domicile en vue d’accompagner les malades et humaniser les soins. Il s’agit de l’association médicale « Medical Knowledge & Products » (MK&P) qui a « inaugure » ainsi le lancement de l’investissement dans l’hospitalisation à domicile. « L’ouverture de l’investissement au secteur privé dans le domaine de l’hospitalisation à domicile intervient en vertu du nouveau décret promulgué en 2015, portant sur l’hospitalisation à domicile », explique à ce propos Samia Younsi, directrice adjointe au ministère de la Santé.
Cette responsable insiste sur l’intérêt stratégique de ce nouveau service dans la mesure où il va alléger la pression sur les hôpitaux pris d’assaut par les patients, et qui sont souvent caractérisés par une anarchie administrative et de piètres prestations soulevant, à chaque fois, l’indignation des Algériens.
De son côté, la présidente  de l’association MK&P, Sonia Chelda, a annoncé l’ouverture de la première agence relevant de l’association à Bordj El Kiffan (Alger), en attendant l’ouverture d’autres annexes à travers le territoire national, notamment dans les Hauts Plateaux et le sud du pays.
La même interlocutrice a assuré enfin que les prestations hospitalières à domicile seront « conformes aux orientations des médecins et selon les normes en vigueur à l’échelle mondiale.
Mohamed Mellah