blank

Le ministère de la sécurité intérieure américain a ordonné de nouvelles mesures de sécurité pour tous les étudiants étrangers, selon Associated Press. En plus des contrôles habituels, la situation des étudiants entrant sur le territoire sera maintenant vérifiée à l’aide d’une base de données contenant des informations actualisées sur leur visa et leur université d’accueil. 

Ce durcissement des contrôles intervient juste après la découverte de l’entrée en situation irrégulière d’un ami de Djhokar Tsarnaev, l’un des deux suspects des attentats de Boston. Azamat Tazhayakov est un jeune homme kazakh de 19 ans qui étudie aux Etats-Unis. En décembre, il quitte le pays puis y revient le 20 janvier en se présentant à la douane avec un visa étudiant qui aurait dû être annulé. L’université du Massachussets dans laquelle il étudiait auparavant, a en effet signalé aux autorités qu’Azamat Tazhayakov n’était  plus inscrit depuis le 4 janvier.

Une erreur de coordination administrative qui aurait pu passer inaperçue. Mais, mercredi 1er mai, Azamat Tazhayakov a été arrêté par les autorités américaines. Cet ami de Djhokar Tsarnaev, l’un des deux suspects des attentats de Boston, est accusé d’entrave à la justice. Il aurait tenté de faire disparaître avec deux autres étudiants, l’ordinateur et le sac à dos du suspect de Boston avant que le FBI ne vienne fouiller sa chambre. Bien qu’il ne soit pas accusé d’avoir participé à l’organisation de l’attentat qui a eu lieu, Azamat Tazhayakov risque cinq ans de prison si il est déclaré coupable d’avoir entravé l’enquête du FBI.

 

Article précédentAADL : Les anciens souscripteurs payeront la première tranche partir de ce dimanche
Article suivantRachid Taha: « Je me produis très souvent au Maroc et en Tunisie. Mais pour l’Algérie, cela n’est pas le cas »