Cette question n’est pas anodine. Malheureusement de nombreux Algériens ne savent pas encore comment le virus du VIH se transmet, et adoptent parfois des comportements dangereux, ou prennent trop de précautions. Nous faisons le point sur cette maladie.

– Le virus se transmet par le sang : VRAI

Le VIH se trouve dans les liquides organiques (surtout le sang, le sperme, les sécrétions vaginales et le lait maternel) des personnes infectées. C’est donc cet échange de fluide qui peut vous transmettre le virus du sida. En revanche il faut savoir que la salive, les larmes ou la sueur ne sont pas des vecteurs de transmission.

– Le sida peut-il se transmettre lors de rapports sexuels ? VRAI

La maladie est transmissible lors de relations sexuelles, notamment lors de rapports sexuels vaginaux ou anaux sans préservatif. La transmission par les relations sexuelles bucco-génitales est également possible, même si le risque est moindre.  Les comportements  qui sont les plus à risques sont : d’avoir des rapports avec plusieurs personnes ou des rapports non protégés.

– Le virus peut se propager dans l’air libre : FAUX

« Beaucoup pensent encore que le sida est contagieux « , expliquait à Algérie-Focus Zahra Benyahia, coordinatrice des programmes chez Aids Algérie. C’est faux, le contact ou la proximité avec quelqu’un atteint de la maladie ne représente aucun risque pour vous. Seules les liquides organiques sont porteurs du virus. Le sida n’est pas contagieux mais transmissible, alors vous ne l’attraperez pas en embrassant une personne, en la serrant dans vos bras ou en lui  serrant la main.

– Le préservatif protège du VIH : VRAI

C’est encore le meilleur moyen de vous protéger. « Ils ont honte de rentrer dans une pharmacie pour acheter des préservatifs. Même à l’association ils viennent et osent à peine en demander. Nous comprenons vite en les voyant », explique encore Zahra Benyahia. Mais ne vaut-il pas mieux être gêné quelques minutes plutôt que risquer l’infection ?

– Les drogues sont un vecteur de transmission de VIH : VRAI/FAUX 

La consommation de drogues peut en effet être un facteur de transmission. Il faut absolument éviter le partage d’aiguilles, de drogues par intraveineuse ou autres outils pour l’injection des stupéfiants. De la même manière si vous entreprenez de vous faire percer ou tatouer, tâchez de vérifier les normes d’hygiène auparavant.

– On ne peut pas diagnostiquer le virus : FAUX

Le diagnostic médical du VIH est possible. La présence du virus peut se faire à partir d’un échantillon de sang. Ce test de dépistage peut se faire dans différents centres spécialisés dans le dépistage ou dans les hôpitaux publics. Il ne faut pas hésiter à le faire si vous avez des doutes.

Différents symptômes peuvent être ressentis lorsque l’on est positif au test du sida : grosse perte de poids, diarrhée prolongée, fièvre, toux, douleurs au cou, ganglions… Mais il est toujours préférable de faire un test pour être sûr que ces symptômes sont liés à cette maladie et pas une autre.

– Peut-on guérir du sida ? FAUX

Il n’existe pas de remède pour soigner le sida, en revanche on peut suivre des thérapies qui soulagent les patients et prolongent leur durée de vie. Il s’agit de la trithérapie.