Plus de 175 millions de dollars ont été engagés par les pouvoirs publics pour la réalisation de la promenade des Sablettes, à Alger. Ce projet lancé en 2012 dans une conjoncture plutôt confortable se heurte aujourd’hui à une dure réalité de crise, ce qui amène à s’interroger sur sa rentabilité.

Engageant un budget de 19 milliards de dinars, les pouvoirs publics comptent transformer le littoral de la région. S’étendant  de l’embouchure d’oued El Harrach à la station de dessalement d’eau de mer d’El Hamma sur 4,5 km. L’aménagement des Sablettes est un projet ambitieux visant à donner un aspect touristique rentable à cette portion de la côte algéroise.

Achevé à hauteur de 60%, le projet concerne l’extension en mer sur une largeur de 80 à 100 mètres, comme il comporte des jetées et des épis pour sécuriser le littoral.

Il faut dire qu’entre 2012 et aujourd’hui, les impératifs ont changé et les priorités également. Ce projet était inscrit au départ dans le cadre d’un plan d’aménagement « futuriste », dont la réhabilitation du littoral n’était qu’une composante. S’étalant sur une période de 20 ans (2010-2030), le méga plan comptait faire d’Alger une «éco-ville» avec des infrastructures grandioses. La crise est passée par là et le projet est compromis.

M. Mansour  

Alger/ Plus de 175 millions de dollars pour la promenade des Sablettes
Notez cet article