Le siège de la daïra d’Azzefoun fermé par des villageois en colère

0
594

Les villageois de Tifrit Nait El Hadj, chef-lieu de la commune d’Akerrou, dans la daïra d’Azeffoun, située à 65 km au nord est de Tizi Ouzou, ont procédé à la fermeture du siège de la daïra de la même ville.

Cette action de protestation a été décidée par le comité de village de Tifrit Nath Lhadj, pour faire aboutir leurs revendications, à savoir, la réalisation d’une décharge publique, pour laquelle une terrain a été octroyé par le comité de village. Ils demandent également la réfection du réseau d’assainissement et d’eau potable, la réalisation d’un foyer de jeunes et la réalisation d’une clôture pour le cimetière du village.

Un membre du comité de ce village nous dira qu’ils ont a maintes fois saisi les autorité locales afin de résoudre ces problèmes. Il nous confirme que plusieurs réunions ont été tenues avec les responsables locaux, élus et représentant de l’administration, mais rien n’a été fait pour le moment. Ces derniers leurs a promis plusieurs fois de satisfaire leurs revendications, mais « jusqu’à présent, rien n’a été fait », déplore-t-il.

Le siège de la daïra d’Azeffoun est resté bloqué durant toute cette matinée de mardi par ces manifestants. Ils demandent à être reçus par le représentant local de l’administration.

Arezki IBERSIENE