Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, a tenu, hier, lors d’un point de presse à Alger, des propos virulents à l’encontre du puissant président de la Fédération algérienne de Football (FAF), Mohamed Raouraoua. M. Ould Ali a clairement demandé à Raouraoua de démissionner.

Commentant l’attitude arrogante de MohamedRaouraoua, qui s’obstine à ne pas rendre de comptes suite à la débâcle de l’EN de football à la dernière Coupe d’Afrique des nations, le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, a fustigé les propos tenus par le président de la FAF affirmant que s’il était à la place de Raouraoua, il aurait démissionné. Enfonçant le clou, le ministre a affirmé que «le président de la fédération, qui n’a pas produit de résultats, doit partir ».

M. Ould Ali a également dénoncé le comportement jugé «incompréhensible» de Mohamed Raouraoua qui s’obstine à refuser de présenter des excuses aux Algériens au lendemain de cette débâcle sportive. Le ministre a usé d’un ton colérique en commentant les déclarations de M. Raouraoua évoquant un manque de moyen et un désintérêt manifeste du sort de sa fédération par les pouvoirs publics.

Massi M.