pétrole

Les prix du pétrole brut ont atteint leur plus haut niveau depuis 3 ans après que l’organisation « OPEP + » a annoncé qu’elle respecterait l’accord existant sur l’augmentation progressive de la production de pétrole.

Le brut Brent est passé au-dessus de 81 $ le baril, alors que le groupe a poursuivi son plan d’augmentation progressive de la production, plutôt que de fournir davantage d’approvisionnements au marché.

L’organisation a déclaré dans un communiqué qui a suivi les pourparlers ministériels via Internet qu’elle « a souligné à nouveau l’engagement envers le plan de contrôle de la production », se référant à un accord précédent selon lequel elle pomperait 400 000 barils supplémentaires par jour sur le marché en novembre.

Et l’agence de presse Reuters a cité des sources anonymes disant qu' »il y a des appels à plus d’augmentation de la production par » l’OPEP + « .

Les mêmes sources ont déclaré: « Nous avons peur de la quatrième vague de Corona, et personne ne veut faire de grands mouvements. »

Pour sa part, le vice-Premier ministre russe Alexander Novak a déclaré à l’issue des pourparlers : « Nous surveillerons la situation et, comme nous le savons, la demande baisse généralement au quatrième trimestre », ajoutant qu’il pense que le marché est désormais équilibré.

Le groupe s’était engagé en juillet dernier à augmenter sa production de 400 000 barils par jour chaque mois jusqu’en avril 2022 au moins pour se débarrasser progressivement des coupes de 5,8 millions de barils par jour.