Les énergies renouvelables pourraient créer 100 000 emplois en Algérie

A l’occasion du  7eme Salon international des énergies renouvelables qui aura lieu à Alger du 18 au 21 mai 2013, les spécialistes énergétiques vont s’interroger sur le potentiel de l’Algérie. Le gouvernement qui veut miser sur cette économie durable prévoit d’investir énormément sur ce secteur générateur d’emplois.

120 milliards de dollars d’investissement dans les énergies renouvelables d’ici 2030, c’est la nouvelle politique énergétique du gouvernement algérien. L’Alégrie veut produire dans les 20 ans à venir 30 à 40% de ses besoins en électricité à partir des énergies renouvelables, notamment à partir de l’énergie solaire, avait expliqué le ministre de l’Energie et des Mines, Youcef Yousfi. Pour réaliser cet engagement vers une économie de développement durable, le gouvernement devrait avoir recours à l’industrie de sous-traitance locale, capable de créer environ 100 000 emplois, explique l’agence Ecofin.

Le Salon international des énergies renouvelables d’Alger qui réunira les plus grands industriels mondiaux concernés ainsi que les acteurs algériens du secteurs des énergies renouvelables permettra sans doute de dessiner d’autres projets qui s’inscrivent dans cette nouvelle politique énergétique.

Sahara Solar Breeder

Energie solaire/ Des scientifiques algériens mettent au point une nouvelle technologie 

Une prouesse technologique est en cours de réalisation par une équipe de chercheurs algériens en partenariat avec l’université japonaise d’Hirosaki. Une nouvelle technique de production de silicium a été mise au point dans le cadre du programme “Sahara Solar Breeder” (SSB) consacré à l’innovation dans le domaine de l’énergie solaire. Ce projet, chapeauté par le professeur japonais […]

Centrale solaire maroc

Vidéo/Et pendant ce temps-là, le Maroc lance un TGV et la plus grande centrale solaire au monde

En Algérie, on polémique encore et toujours sur la nécessaire ouverture économique et on accuse les lobbies, la main étrangère de s’emparer du temps. La classe dirigeante se déchire, s’insulte et se fait la guerre par médias interposés au lieu de se concentrer sur sa mission fondamentale : développer l’Algérie. Dans notre pays, le statu […]

Chercheur dz Japon

Talents/ A 30 ans, un jeune chercheur algérien distingué au Japon

Il s’appelle Mohamed Bouzid. Il est âgé d’à peine 30 ans. Il est doctorant à l’université des sciences et de la technologie d’Oran (USTO). Et il vient de revenir du Japon, cette superpuissance technologie, où il a été distingué lors d’un prestigieux événement scientifique consacré à l’énergie solaire. Le jeune chercheur algérien a impressionné les universitaires […]

Laisser un commentaire

*