Du nouveau dans le dossier AADL. Au ministère de l’Habitat, les critères d’attribution des logements AADL ont été presque totalement déterminés. Le gouvernement, selon nos sources, a également précisé les conditions d’accès à ces futurs logements neufs. D’après des sources proches de la direction générale de l’AADL, il a été décidé d’octroyer des appartements F4 aux familles bénéficiaires alors que les célibataires bénéficieront d’appartements F3.

Les futurs logements AADL continuent ainsi d’alimenter les discussions en Algérie. Des millions d’Algériens, en particulier les 700 mille souscripteurs qui ont validé en ligne, sur le site web inscription.aadl.dz, leur formulaire d’inscription au nouveau programme de logement de l’AADL, s’interrogent sur le mode de distribution de ces futurs 230 logements neufs. Ces logements incarnent l’espoir de tous ces Algériens qui sont en quête de logement depuis de longues années. Et pour éviter les éventuels débordements, les autorités ont décidé d’établir des critères transparents qui prennent en considération la situation sociale, le revenu mensuel, le logement occupé auparavant et la situation maritale. A ce propos, nos sources nous ont indiqué que les familles bénéficiaires composées de plus de 5 personnes y compris le père et la mère seront logées dans des appartements F4. En revanche, les familles composées de moins de 4 personnes prendront les clés des appartements F3.

Quant aux souscripteurs célibataires qui seront sélectionnés par l’AADL, ils ne bénéficieront que des appartements F3, a-t-on encore appris. C’est dire enfin que les autorités multiplient les mesures pour ne pas exclure les différentes franges de la société algérienne. Mais ces mesures vont-elles réellement satisfaire les besoins des uns et des autres ? Vont-elles calmer les inquiétudes de ces milliers d’Algériens qui attendent avec impatience l’attribution et la distribution de ces logements ? Seul l’avenir nous le dira…

Notez cet article