La célèbre chanteuse algérienne Fella Ababsa se sent blessée et méprisée dans son propre pays et pourtant, affirme-t-elle mercredi, elle a refusé plusieurs nationalités étrangères pour marquer son attachement au pays qu’il vu naître.

« J’ai même refusé la nationalité Qatarie car malgré les insultes dont je suis victime régulièrement dans mon propre pays, je me sens toujours algérienne et attachée à l’Algérie », a-t-elle déclaré au quotidien arabophone El Khabar à qui elle a fait part de toute son émotion au sujet de la campagne de dénigrement dont elle fait l’objet ces derniers jours sur les réseaux sociaux. 

En effet, Fella Ababsa a été violemment attaquée par des internautes qui lui reprochent des propos diffamatoires envers Bilal Al-Habashi, l’un des premiers compagnons du prophète Muhammed (QSSL),  lors de son passage dans une émission de la chaîne libanaise, LBC. Dans cette émission, elle s’est pris un fou rire en se moquant de la couleur de la peau de Bilal. Ce passage a provoqué un véritable tollé sur la toile arabe en général et algérienne en particulier. Mais Fella Ababsa a réagi en s’estimant injustement « lynchée » et « insultée ». Elle considère aussi qu’elle ne se sent plus en sécurité en Algérie. La chanteuse algérienne a fait remarquer qu’elle craint désormais le pire pour la réputation de sa famille et son avenir artistique à la lumière de ces attaques répétitives et de leur virulence intensive.

Dans ses déclarations à El Khabar, Fella Ababsa a refuté tous les propos qu’on lui prête. « Je n’ai jamais tenté de porter atteinte au Prophète ou à l’un de ses campagnons », s’est-elle écriée en accusant, à son tour, ses « ennemis » de tout faire, « par envie et jalousie », dénonce-t-elle, pour saper sa carrière alors qu’elle est demeure toujours une artiste appréciée et aimée dans le monde arabe.  Pour rappel, Fella Ababsa chante  presque tous les styles de la chanson arabe et s’est produite en concerts dans plusieurs pays arabes et européens. Elle fait partie du cercle fermé des artistes et musiciens algériens les plus connus à travers le monde.  Elle a, à maintes reprises, défrayé la chronique à travers ses histoires amoureuses ou ses déclarations tapageuses.