Faute de temps de jeu avec son club, Islam Slimani estime que sa participation au Mondial 2014 aux côtés des Verts est compromise.

Une ascension fulgurante. Telle est l’adjectif qui qualifie le mieux la trajectoire de Islam Slimani. L’avant-centre de l’équipe nationale est passée de la 4ème division algérienne au club européen Sporting en l’espace de quatre ans. Mieux, il a été élu Ballon d’Or algérien 2013. Mais aujourd’hui Islam Slimani doute et a le sentiment de stagner. Cause de cette crise de doutes : son manque de temps de jeu au Sporting. L’inquiétude est si grande dans le clan de l’international algérien que Islam Slimani en vient même à craindre pour sa participation au Mondial brésilien.

« Il faut que je joue plus »

Interrogé par le magazine France Football, paru samedi, Islam Slimani fait part de ses inquiétudes : « Je mentirai si je disais que cela ne m’inquiète pas. C’est un Mondial, peut-être le seul que vais jouer de ma carrière. C’est quelque chose de grandiose et je ne veux pas rater ça ».

Courtisé par des clubs italiens et turcs

Et pour que la pointe de l’équipe nationale arrive en forme au Brésil, pas de secret : « il faut que je joue plus », reconnaît Islam Slimani, qui n’a toutefois pas voulu s’exprimer sur les rumeurs de transferts, qui l’envoient en Italie, au club de Sassuolo, ou encore en Turquie, à Trabzonspor. « C’est toujours flatteur d’être sollicité mais je n’ai pas à commenter cela. Maintenant pour moi l’essentiel est de jouer. J’aimerais effectivement plus jouer au Sporting car l’ambiance de travail est bonne et c’est un grand club où il y a tout pour réussir », s’est-il contenté de répondre.

Ces rumeurs pourraient vite s’estomper étant donné que Islam Slimani semble avoir regagné la confiance de son entraîneur au Sporting. Entré en cours de jeu face à Estoril en championnat samedi dernier, Slimani a été titularisé d’entrée de jeu mardi en Coupe de la ligue portugaise contre Maritimo Funchal. Les prochaines semaines seront déterminantes pour l’avenir du joueur algérien au Portugal et pour sa préparation à la Coupe du Monde au Brésil.

Notez cet article