L’Algérie veut importer une technologie de la construction pour accélérer les réalisations de logement

0
261

Pour faire face au déficit en termes de moyens de réalisation, le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme choisit de nouvelles pistes. Abdelmadjid Tebboune a révélé, ce matin lorsqu’il a inauguré le salon du Bâtiment des Travaux publics (Batimatec) que le gouvernement entend importer une technologie de construction.

« L’Etat a accordé toutes les facilités  et garanties aux investisseurs privés désireux de créer des usines d’industrialisation de logements permettant d’accélérer le rythme de réalisation », a en effet déclaré le ministre, dont les propos sont rapportés par l’APS. « Nous préparons le programme quinquennal 2015-2019 qui prévoit le lancement d’un grand nombre de projets de logements outre ceux » en cours de réalisation dans le cadre du plan quinquennal actuel », a indiqué M. Tebboune précisant que « nous sommes appelés plus que jamais à renforcer et à moderniser les moyens  de réalisation ».

« Nous ne pouvons pas faire face à la demande forte et croissante qu’en réduisant les délais de réalisation ce qui ne peut se faire  sans la modernisation des équipements », a ajouté le ministre.

Le gouvernement a un programme de réalisation de centaines de milliers de logements dans le prochain quinquennat. Mais les moyens de réalisation manquent. C’est d’ailleurs ce qui pousse le gouvernement a choisir une short-list de sociétés nationales et étrangères appelés à accomplir cet ambitieux programme.

 Essaïd Wakli