Médiation Algérienne en Libye à partir du mois d’octobre

0
197

L’Algérie abritera, en octobre prochain, le dialogue entre les parties en conflit en Libye. C’est ce qu’a annoncé, mardi, à partir de New York, le ministre algérien des Affaires Etrangères, Remtane Lamamra.

« Un dialogue va être lancé en octobre prochain à Alger », a précisé le ministre algérien dans une allocution prononcée lors d’une réunion restreinte consacrée à la crise libyenne qui s’est tenue à New York. En même temps, Lamamra a réitéré «la position de l’Algérie consistant à rejeter toute intervention étrangère en Libye et à favoriser un dialogue inclusif devant déboucher sur une solution politique permettant le retour à la stabilité et à la paix dans le pays « .

La semaine dernière, le ministre algérien avait affirmé que si  » les Libyens veulent que l’Algérie abritent le dialogue entre eux, ils sont les bienvenus « . Plusieurs personnalités libyennes ont déjà exprimé leur souhait que l’Algérie abrite ce dialogue sensé mettre fin à deux ans d’anarchie. Cela est-il possible ?

Essaïd Wakli