France : Rafik Khalifa condamné à cinq ans de prison

0
339

Mis en délibéré en juin dernier, le verdict dans l’affaire « khalifa » est tombé ce mardi 7 octobre au tribunal correctionnel de Nanterre. Rafik Khalifa, ancien patron du groupe éponyme, a ainsi été condamné ce matin à cinq ans de prison, a rapporté l’AFP. 

L’ex-golden boy algérien est poursuivi par la justice française pour détournement de fonds dans le cadre de la faillite de son empire. Se trouvant à Alger depuis son extradition de Londres (où il a été écroué en 2007) en décembre 2013, il a donc été jugé par défaut. Le parquet avait requis trois ans de prison à son encontre.

Dix autres personnes, dont son ex-femme, un notaire, d’anciens représentants de l’entreprise en France ainsi qu’un constructeur et équipementier aéronautique, étaient également poursuivies dans le cadre cette affaire. La justice française leur reproche d’ «avoir, au moment de la chute du groupe, dissimulé un certain nombre d’actifs, notamment trois avions d’une valeur de 5,5 millions d’euros, une douzaine de voitures de luxe et un domaine sur la Côte d’Azur de 35 millions d’euros, où le golden boy organisait de somptueuses réceptions avec des célébrités comme Gérard Depardieu, Catherine Deneuve, Sting ou encore Bono », ajoute-t-on de même source.