Grave précédent dans les relations diplomatiques entre l’Algérie et la Mauritanie. Nouakchott a décidé d’expulser le charge d’affaires de l’ambassade d’Algérie, annoncent plusieurs sources médiatiques.

Belkacem Cherouati est accusé, selon les mêmes sources, d’avoir inspiré un article d’un journal mauritanien qui s’attaque au Maroc, accusé d’avoir envahi l’Algérie de drogues. Les Mauritaniens estiment, selon El-Jazeera, que cette attitude est «une ingérence » dans les affaires intérieures de leur pays. « Le diplomate algérien voulait influencer les journalistes mauritaniens », indique un journaliste à la télévision qatarie.

Advertisement

Du coté des autorités algériennes, c’est le silence radio. Il n’y aucune réaction officielle et les médias n’ont rapporté cette information que sur le tard.

Le geste mauritanien est étonnant. Ce pays entretien, jusqu’ici, de bonnes relations avec l’Algérie. Pis encore, les relations entre Nouakchott et Rabat se sont détériorées ces derniers temps. Mais des informations insistantes font état d’un réchauffement des liens entre nos deux voisins de l’Ouest. Cela se fait donc sur le dos de l’Algérie ?

La question reste posée, surtout que la position mauritanienne vis-à-vis de la question sahraouie est pour le moins ambiguë.

Essaïd Wakli