Les autorités tentent, par tous les moyens, de donner l’impression de vouloir faciliter la vie aux Algériens pour ce qui est de leurs relations avec l’administration.

A cet effet, après avoir confié aux APC la charge d’établir le passeport biométrique – une procédure qui a débuté ces jours-ci au niveau de certaines communes de la wilaya d’Alger avant d’être généralisée au reste du pays – le premier responsable du secteur a lancé un nouveau procédé qui consiste au déplacement d’équipes des daïras aux domiciles des personnes handicapés, des personnes âgées et des malades pour les formalités d’établissement du passeport biométrique.

Nouredine Bedoui a, à cet effet, accompagné aujourd’hui, à Cheraga, dans la wilaya d’Alger, une équipe qui s’est rendu au domicile d’un monsieur de 78 ans. D’autre part, les demandeurs de passeport biométrique pourront désormais s’inscrire sur un site Internet, y remplir le formulaire et recevoir par SMS leur rendez-vous. Une mesure qui sera appliquée dans un premier temps dans la wilaya d’Alger, avant d’être étendue au reste du pays.

Signalons que la durée de délivrance du passeport biométrique a été ramené à deux semaines au maximum. Il y a quelques mois, ce délai pouvait atteindre les deux mois, notamment à la fin de l’année écoulée.

Elyas Nour