Farid Ikken qui a attaqué un policier sur le parvis de Notre-Dame de Paris va être mis en examen, c’est ce qu’a indiqué le procureur de Paris, François Molins, lors d’une conférence de presse animée cette après-midi. Le parquet, qui a ouvert une information judiciaire notamment pour tentative d’assassinat, a requis son placement en détention provisoire.

Le procureur de Paris a précisé que Farid Ikken, qui a reconnu les faits, avait agi seul. Divers documents retrouvé à son domicile, dont de nombreux supports numériques, prouvent son adhésion « à minima » à Daech, a révélé François Molins.  Il s’agit notamment de documents de propagande djihadiste et d’images d’attentats.

L’étude de l’ordinateur et de quatre clés USB que Farid Ikken portait sur lui lors de l’attaque a en outre permis de découvrir un « manuel d’action des loups solitaires » édité par Daech, a ajouté le magistrat, précisant que le chargement de ces fichiers « remonte au moins à janvier 2017 ».

L.R./AFP