Atteint de paludisme, également appelé malaria, un jeune homme de 21 ans est décédé, hier samedi, à l’hôpital de Batna. 
Selon le site ALG24 qui cite une source hospitalière, le défunt a vraisemblablement contracté la maladie suite à un voyage effectué à Hassi Messaoud, dans la wilaya de Ouargla.
Le paludisme est une maladie parasitaire épidémique transmise par un moustique, se manifestant par de la fièvre et des troubles digestifs mais pouvant entraîner des complications importantes, voire le décès du malade.
Au niveau mondial, la mortalité associée à cette maladie ne se compare qu’à celle associée à la tuberculose ou au sida. L’enjeu immédiat est d’élargir l’accès des populations vivant dans les zones endémiques à des traitements efficaces et aux moyens de prévention existants.
La recherche travaille à la mise au point de nouveaux traitements préventifs, curatifs et/ou de vaccins, qui permettront peut-être un jour d’éradiquer la maladie.

L.R.