Oran / Les onze haragas rescapés de la noyade châtiés par la justice

0
1736

Après avoir échappé, de justesse, à une mort certaine, les 11 haragas secourus en mer au large d’Oran avant-hier ont subis la sentence de la justice. Dans un jugement émis par le tribunal d’Aïn el Turck, chacun d’eux est tenus de s’acquitter d’une amende de  50 000.

Onze des douze harragas secourus avant-hier au large d’Oran ont été châtiés par la justice. Dans un jugement émis hier mercredi par le tribunal d’Aïn el Turck, chacun d’eux a écopé d’une amende de 50 000 DA, pouvait-on lire dans une dépêche de l’APS ce jeudi.

La douzième personne, qui est le propriétaire de l’embarcation ayant servi pour faire cette traversée périlleuse, fait toujours l’objet d’une enquête judiciaire. Les 12 autres étaient les membres de deux familles. Sur l’embarcation il y avait une femme et deux fillettes. L’une d’elles, qui est âgées de 4 ans, est toujours portée disparue

Les deux familles espéraient rejoindre l’Espagne à partir des côtes de Cap Falcon. Repérés par les gardes-côtes, ces ils ont tenté une manœuvre pour les semer avant que leur embarcation ne se renverse..