Le président Bouteflika « adresse » un message écrit à la nation, expliquant les raisons qui l’ont conduit à se porter candidat pour un cinquième mandat. Son contenu est un mélange entre l’initiative d’Amar Ghoul et le discours classique du FLN et ses alliés qui défendent un bilan de 20 ans de règne.