Les services de la protection civile sont intervenus hier, dans la commune de Ménéa, dans la wilaya de Ghardaïa pour sauver une famille qui a failli disparaître à cause de la faim et des conditions de vie insupportables.

Le sort de cette faille relève de la tragédie. Ses membres auraient tout simplement disparu en mourant de faim, si ce n’était les appels de détresse lancés par des internautes sur les réseaux sociaux.

La mal nutrition et la condition précaire a conduit ses membres à l’hôpital, où les équipes médicales ont dû prendre en charge ces pauvres démunis dont la santé s’est dégradée.

En plus de leurs problème de santé physique, les sept membres de cette famille souffrent de traumatismes dus à de la maltraitance. En plus de les violenter, le père les a abandonné à leur sort ces 30 derniers jours.