Le terroriste Abou Zaïd est mort

0
Advertisement

Le chef terroriste Abou Zaïd ne sévira plus. L’organisation terroriste, El-Qaïda, a confirmé la mort de son chef « lors de combats au Nord du Mali », selon un communiqué diffusé dans les médias mauritaniens. L’AQMI n’a pas précisé ni le lieu, ni la date de la mort de son chef.

Le président tchadien, Idriss Déby, avait, lui, annoncé la mort du chef terroriste en dernier. L’information avait été confirmée par la présidence française.

Selon le communiqué de la nébuleuse terroriste, Abou Zeïd et un autre chef d’unité combattante, le Mauritanien Mohamed Lemine Ould El-Hassen dit Abdallah Ac-Chinguitty, sont « morts sur le champ de bataille en défendant la « Oumma » (communauté musulmane) et la acharia islamiques (loi islamique) » dans le nord du Mali. Abou Zeïd était considéré comme l’un des chefs les plus radicaux d’Aqmi. Mohamed Lemine Ould El-Hassen fut porte-parole de l’organisation jusqu’à sa désignation en novembre 2012 comme chef de la katiba (unité combattante) « Al-Fourghan » et était considéré comme « l’idéologue religieux » de l’organisation jihadiste, d’après l’ANI.

E. W.

Article précédentRévélation « Offshore leaks » : les fraudeurs algériens sont bien difficiles à démasquer
Article suivantLa Bourse d’Alger ouvrira mercredi les marchés européens