3G Algérie iPhone

Lu sur Liberté

Le Skype sera bloqué selon Joseph Ged, DG d’Oredoo, qui a révélé être en négociations avec l’ARPT pour le maintien du même numéro après le passage de la 2 à la 3G.

Oran est l’une des premières wilayas concernées par le lancement de la 3G avec Alger, Constantine et Ouargla (wilayas obligatoires). D’où, d’ailleurs, le choix de Nedjma, baptisée désormais Ooredoo, d’effectuer son premier test 3G en ces lieux qui abritent, depuis jeudi  dernier, un siège régional prestigieux à l’image de l’entreprise devenue aujourd’hui un acteur majeur dans le secteur des télécoms en général et de la téléphonie mobile en particulier.

Pour l’occasion, Ooredoo a sorti le grand jeu en faisant déplacer tout son directoire et de nombreux journalistes en présence des représentants locaux, mais aussi et surtout des clients corporates et des partenaires pour témoigner de l’avènement de cette technologie qui va bouleverser le quotidien des Algériens. Haut débit, téléchargement rapide, appel en visiophonie en plus de la possibilité d’achat de certaines applications sur le O store d’Ooredoo : un avant-goût de ce que va apporter cette technologie avec d’énormes opportunités offertes aux développeurs algériens qui devront évoluer localement et sur une dimension internationale profitant ainsi de la présence du groupe sur 17 pays dans le monde.

Mais en attendant le lancement commercial de la 3G, prévu pour le 1er décembre prochain, de nombreuses questions impliquant directement le client restent non encore tranchées. On en citera, en substance, le fait d’obliger le futur client 3G à changer de numéro en basculant de la 2G à la 3G.

À ce propos, Joseph Ged a révélé être en négociations avec l’ARPT et rassure : “Si jamais il y a changement de numéro, nous avons déjà prévu les solutions que nous dévoilerons au moment opportun et nous ferons en sorte de faciliter cette transition.”

Pour ce qui est des offres et des prix de la 3G, Joseph Ged affirme : “Il n’y aura aucun changement par rapport à la 2G”, mais précise, à titre d’exemple, que “le Skype sera bloqué”. Il promet, en outre, de la transparence dans la gestion de tous ces paramètres et insiste sur la pertinence du développement du contenu. Quoi qu’il en soit, Ooredoo, qui se dit fin prête pour la 3G, couvrira avant la fin 2014 pas moins de 25 wilayas, à commencer par Béjaïa, Chlef, Ghardaïa qui vient s’ajouter aux wilayas obligatoires, en plus de Bouira, Blida, Boumerdès, Tipasa, Tlemcen, Sidi Bel-Abbès, Aïn Defla, Médéa, Biskra et El-Oued.

C’est donc une nouvelle étape qui s’annonce et qui coïncide avec le changement du logo de l’opérateur qui s’effectue “une continuité dans la politique novatrice de l’entreprise” comme précisé par M. Ged qui, visiblement ravi de la qualification des Verts au Mondial, réitère son soutien et l’accompagnement indéfectible à l’équipe nationale, et confirmant, au passage, la venue de Messie en Algérie.