Mouldi Jamai

Algérie Foot:Le journaliste tunisien, sur les chaînes de la Ligue et de la Coupe du Qatar, Mouldi Jamai, a déclaré que les médias tunisiens avaient fait une erreur contre l’Algérie après que les Aigles de Carthage ont perdu la finale de la Coupe arabe contre les Guerriers du désert.

Jamai a ajouté que les médias algériens n’avaient pas commis d’erreur contre la Tunisie, tout comme les médias de cette dernière.

L’orateur a évoqué le tollé autour du commentateur sportif hafid derradji, qui a décrit les Aigles de Carthage comme une équipe malheureuse après sa défaite contre l’équipe syrienne, car elle a pris plus que sa taille et aurait pu être acceptée à bras ouverts.

Le journaliste tunisien, lors d’une conversation téléphonique avec la radio locale EFM, a indiqué que hafid derradji n’est pas l’Algérie, tout comme la Tunisie n’est pas Issam Chawali.

Mauldi Jamaei a appelé le public et les médias des deux pays à ne pas se laisser entraîner sur les sites de médias sociaux qui alimentent les différends.

Il est à noter qu’une campagne médiatique a été lancée par les médias tunisiens contre le commentateur sportif hafid derradji et les joueurs algériens en Tunisie, après que l’équipe tunisienne a perdu la Coupe arabe en faveur de l’équipe algérienne.

Les supporters tunisiens n’ont pas accepté leur défaite en finale de la Coupe arabe avec deux buts nets contre l’Algérie, estimant avoir perdu une belle occasion de remporter un titre auquel ils aspirent.

Et des voix s’élèvent chez le voisin de l’Est pour changer la loi concernant les joueurs maghrébins comme joueurs locaux, afin de se débarrasser des joueurs algériens dans le championnat tunisien

Les techniciens tunisiens estiment que le championnat tunisien a poli les talents des joueurs algériens et leur a permis de se professionnaliser à l’étranger, et a même été la raison pour laquelle ils ont remporté la Coupe arabe.