Sonatrach étudie actuellement la possibilité d’acquérir une raffinerie à l’étranger, a révélé ce dimanche 25 mars son PDG Abdelmoumène Ould Kadour .

“Nous avons lancé un projet pour voir la possibilité d’acheter une raffinerie à l’étranger”, a fait savoir le responsable du groupe Sonatrach dans une déclaration à l’APS. Le projet est en “stade des négociations”, a-t-il ajouté sans fournir d’autres détails.

Cette opération s’inscrit également, poursuit-il, dans le cadre de la nouvelle stratégie du groupe Sonatrach, visant le développement et la valorisation des ressources et le recours à la transformation du pétrole et du gaz au lieu de les vendre à l’état brut.

Dans ce contexte, M. Ould Kaddour prévoit l’achèvement de la réalisation de la raffinerie de Sidi R’zine (Alger) avant la fin de l’année en cours.

Le PDG de Sonatrach a annoncé la signature du contrat de lancement du projet de réalisation de la raffinerie de Hassi Messaoud dans les deux ou trois mois à venir.

Pour le projet de la raffinerie de Tiaret, M. Ould Kaddour a informé que les dispositions relatives à ce projet n’ont pas été encore lancées, notant qu’un projet d’une raffinerie est un “lourd investissement”, coûtant entre 2 et 5 milliards de dollars.

 

Rédaction AF

Energie/Sonatrach pourrait acheter une raffinerie à l’étranger
Notez cet article