La construction de la Grande Mosquée d’Alger commence à faire des dommages collatéraux. Des images envoyées par des témoins oculaires montrent que des écoles et des bâtisses historiques sont démolies au profit de la construction de ce méga-projet qui ne fait guère l’unanimité en Algérie.

Ainsi, le CEM Abdelhamid-Bouhadji et l’école des Sourds et Muets du quartier Mohammedia sont déjà détruits et d’autres édifices vont certainement suivre, indiquent des habitants du quartier que nous avons contacté. Les autorités vont également détruire un orphelinat et un centre de formation professionnelle, situés tous les deux aux alentours du chantier de la Grande Mosquée.

grande mosquée démolition 2

Ces démolitions suscitent la colère populaire et alimente les vives polémiques déjà suscitées par la construction de cette mosquée qui va coûter, au minimum, 1,6 milliards d’Euros aux contribuables algériens.  Malgré la crise économique, les autorités ne comptent visiblement pas arrêter un chantier qui, non seulement coûtent beaucoup d’argent, mais provoquent également des destructions d’établissements publics et risque de constituer un vrai danger pour la sécurité des lieux.

Essaïd Wakli

Article précédentDocuments d’identité/ La «résidence» n’est plus exigé aux mineurs 
Article suivantLPP/ Le site Internet restera ouvert jusqu’à l’inscription de tous les souscripteurs