L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu stable sa prévision de hausse de la demande de brut pour 2010 et demeure prudente quant à l’évolution du marché, après la crise budgétaire en Europe et les signes de ralentissement de la croissance en Chine. Selon le rapport de juin de l’Opep, la demande mondiale de pétrole devrait progresser de 0,95 million de mbj à un total de 85,4 mbj en 2010 est stables par rapport au mois précédent. « Des données récentes indiquent que la croissance de la demande a été légèrement plus élevée que prévu sur la première moitié de l’année. Toutefois, le ralentissement attendu du rythme de reprise de l’économie pourrait influencer la croissance de la demande pour la deuxième moitié », a averti l’Opep, dont le siège est à Vienne.

APS