Le taux de remplissage des 65 barrages en exploitation dépasserait aujourd’hui les 77%.

Le taux de remplissage des 65 barrages en exploitation à travers l’Algérie bénéficient d’un bon taux de remplissage puisqu’ils ont atteint 77,08% au début de l’été 2012.

L’APS confirme que la réserve nationale en eau est passée à 5,28 milliards de m3. Les 23 barrages de l’est du pays atteignent à présent un niveau global de remplissage de 90,22%. Cinq bénéficient d’un remplissage entier, notamment celui de Beni Haroun, considéré comme le plus important en Algérie.

En avril 2012, suite aux intempéries et importantes chutes de neige, le taux de remplissage des barrages se situait à 80%, pour la première fois dans l’histoire du pays.

L’Algérie est passée d’une quarantaine de barrages à la fin des années 1970 à soixante cinq barrages en exploitation.

Treize nouveaux barrages sont en prévision au titre du plan quinquennal 2010-2014, ce qui devrait porter les capacités nationales de stockage d’eau de 7,5 milliards de m3 à 9 milliards de m3 d’ici 2014.

Myriama Mokdahi

Notez cet article