Des salafistes auraient exigé la fermeture d’une église chrétienne dans un village kabyle.

Une des églises restantes en Kabylie

D’après l’agence d’information Siwel un groupe de salafistes aurait interpellé les croyants chrétiens du village de Madjen dans la commune de Fréha. Des villageois ont calmé les tensions avant que le conflit ne dégénère.

Les salafistes ont demandé à la soixantaine de fidèles chrétiens, de quitter l’église et de procéder à sa fermeture.  L’affrontement a été évité, mais dans le village, la discorde a eu le temps de faire monter la colère.

Les villageois musulman ont exprimé leur solidarité vis-à- vis de la communauté chrétienne de leur village. « Nous, nous sommes musulmans mais nous respectons la liberté de culte conformément à l’Islam kabyle pratiqué par nos aïeux. Notre Islam est profondément laïque et respectueux de toutes les religions. Il n’est pas question que les pratiquants d’une autre religion que l’Islam soient agressés chez nous », ont-ils confié à l’agence presse.

D’autres se demandent si l’Etat « sous-traite les groupuscules de salafistes pour empêcher toute pratique du culte chrétien ».  La raison de ces soupçons? Plusieurs églises ont été fermées par les pouvoir publiques sous prétexte qu’elles n’étaient pas agréées. De plus, les salafistes sont depuis quelques temps très revendicatifs dans cette région de l’Algérie.

AB