Les internautes se sont intéressés cette semaine à leur feu ex-président de la République Chadli Bendjedid, le nombre de requête sur google, à propos de sa mort a même explosé.

Chadli Bendjedid / DR

La mort de Chadli Bendjedid aura suscité tout type de réaction : tristesse, colère, indifférence, oubli… En tout cas il aura fait couler de l’encre, et fait tapoter les claviers. Sur google, les recherches en Algérie concernaient essentiellement les termes « Chadli » ou « Chadli Bendjedid ». Les requêtes ont même explosé tous les records.

En somme on ne se sera jamais autant intéressé à l’ancien chef d’état algérien que le jour de sa mort. Les funérailles n’ont pas suscité autant d’intérêt que l’on le pensait, auprès des Algériens, du moins pas autant que pour celles de Ben Bella. Mais sur internet des rumeurs de sa mort à sa confirmation le web était en ébullition. Et c’est justement ça qui a dû faire exploser les charts. Depuis plus d’une semaine, voilà ce qu’on peut lire sur le web : la maladie, peut-être la mort, non finalement la non-mort puis si le décès. Sans compter les évènements d’octobre 88, et les mémoires de Chadli.

Bref, Chadli aura été la star de google, des réseaux sociaux et autres plateformes web. Requête sur google ou pas, les Algériens étaient obligés de s’y intéresser étant donné la profusion d’article, de share et de tweets qu’a engrangé le décès de l’ancien président. L’hommage de Chadli aura au moins été fait virtuellement.

AB