L'attaque terroriste d'In Amenas a également fait des victimes dans les rangs de l'Armée. Le ministère de la défense a indiqué que plusieurs militaires ont été blessés lors des différents assauts lancés pour libérer les otages algériens.

Le Ministère de la Défense remet les pendules à l'heure et communique enfin le nombre de blessés au sein de l'armée algérienne. Huit militaires ont été légèrement blessés lors de l’assaut donné par les troupes spéciales de l’Armée populaire nationale (ANP) contre un groupe terroriste ayant attaqué l’installation gazière de Tiguentourine à In Amenas (Illizi), a indiqué ce mercredi le ministère de la Défense nationale dans un communiqué, publié ce mercredi.

Advertisement

Le ministère de la défense a rendu public de chiffre pour mettre fin aux rumeurs, dénonçant "les insinuations faisant référence au nombre des victimes dans les rangs de l’ANP", précisant que "le bilan définitif est de l’ordre de 8 blessés légers dont la majorité ont regagné leur poste".

Le ministère a également affirmé dans son communiqué qu'il "enregistre avec satisfaction le succès de cette opération constituant un exploit supplémentaire sur le plan opérationnel. "

La rédaction avec APS