C’est l’APS, l’agence gouvernementale, qui vient de l’annoncer : l’ex milliardaire Abdelmoumene Khelifa, patron de l’empire Khalifa, réfugiè en Grande-Bretagne depuis de nombreuses années, depuis 2003 plus exactement, vient d’être remis aux autorités algériennes. 

L’APS ne donne, pour l’heure, aucun autre détail précis sur cette « remise ». L’APS s’est juste contenté d’annoncer cette information a été révélée par un communiqué du ministère de la Justice. La même source affirme également que le Golden Boy a été remis aujourd’hui mais sans préciser s’il se trouve en ce moment à Alger. Néanmoins, on nous apprend que c’est la délégation algérienne « qui s’est déplacée dimanche à Londres a finalisé toutes les procédures d’extradition pour la remise du concerné. Ce dernier a été remis le 24 décembre », indique encore le ministère de la Justice.

D’autres sources nous ont révélé que Abdelmoumene Khelifa est arrivé, à bord du Vol AH2055, vers 18 H00 à l’aéroport international d’Alger, quadrillé par un dispositif sécuritaire impressionnant. Dés sa sortie de l’aéroport, il a été transféré directement à la prison de Blida, située à 40 Km d’Alger, expliquent nos sources.

Rappelons juste que de nombreuses informations ont circulé récemment sur la possible et éventuelle extradition de Khelifa vers l’Algérie. Certaines sources ont avancé la date du 27 décembre prochain. Mais, apparemment, Khelifa est de retour au pays plutôt que prévu.

L’ex milliardaire a été condamné le 22 mars 2008, par contumace, à la réclusion à perpétuité, par le tribunal de Blida, pour les chefs d’accusation d’«association de malfaiteurs, vol qualifié, détournement de fonds, faux et usage de faux». Un autre procés retentissant l’attend encore en Algérie. Selon plusieurs estimations faites par des experts et les autorités algériennes, son groupe avait causé un préjudice variant entre 1,5 et 5 milliards de dollars, à l’Etat algérien et aux épargnants.