Pour éviter les débordements, généralement occasionnés durant les festivités de la nuit de la Saint-Sylvestre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place un plan spécial Réveillon 2013.

2013 ne déroge pas à la règle. Le Nouvel an est placé sous le signe de la sécurité. Ce qui signifie qu’il faudra s’attendre à croiser demain, mardi 31 décembre, dernier jour de l’année, davantage de policiers qu’à l’accoutumée.

C’est du moins ce qu’annonce la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), qui a rendu public un plan national spécial Réveillon 2013 ce lundi 30 décembre. La DGSN prévoit de renforcer son dispositif sécuritaire habituel et de déployer plus de moyens humains et matériels importants, à « même d’assurer une sécurité globale et maîtrisée à travers l’ensemble des wilayas du pays ». Ce plan spécial Réveillon consiste en un « déploiement d’effectifs conséquents d’agents de police, en uniforme et civils de jour comme de nuit pour assurer la sécurité des personnes et la protection de leurs biens », précise le communiqué de la DGSN.

Si ce plan de bataille pour garantir un Réveillon 2013 sécurisé concerne l’ensemble du territoire national, l’accent est avant tout mis sur les quartiers réputés sensibles, qui se distinguent par un taux de criminalité particulièrement élevé, précise la même source. Dans le nord, les éléments de la DGSN se focaliseront surtout sur les axes routiers, pour diminuer les accidents de la circulation et, ce, à travers l’augmentation du nombre de patrouilles mobiles et le renforcement des barrages de contrôle fixes.

15-48 le numéro d’urgence

Autre lieu particulièrement contrôlé, les gares routières et ferroviaires où des postes de sécurité seront installés le soir du Réveillon.

Dans son communiqué, la DGSN rappelle enfin qu’un numéro de téléphone est mis à la disposition du citoyen pour répondre à toute demande de renseignement. En cas d’urgence, il vous faudra composer le 15-48.

Notez cet article