Les Algériens boudent les concessionnaires en 2014

0
151

Les ventes automobile sont en chute libre en Algérie en ce début d’année 2014. Les concessionnaires affichent un bilan négatif, et voient leur chiffre d’affaire reculer. 

Pour la deuxième année consécutive, le marché de l’automobile continue sa tendance baissière, entamée l’année dernière. Selon des chiffres publiés aujourd’hui par le quotidien arabophone El Khabar, le nombre de véhicules vendus durant les cinq premiers mois de l’année en cours a chuté de 65881 unités par rapport à la même période de l’année dernière.

En termes financiers, les concessionnaires ont perdu 50 milliards de dinars. De janvier à fin mai 2013, les concessionnaires automobiles ont importé pas moins de 273171 véhicules contre 264 milliards de dinars alors que le nombre est de 207588 en 2014 pour 214 milliards de dinars environ. Un recul estimé globalement à près de 9%. Cette tendance semble pour l’heure se stabiliser.

Parmi les marques concernées on retrouve, les français Peugeot et Renault ont enregistré des reculs considérables avec des ventes respectives de 19151 et 55843 en 2014 contre 45606 et 61845 durant la même période en 2013. La marque au Lion est ainsi la plus touchée par cette tendance baissière. Le japonais Toyota est également dans la même situation avec la vente de 12470 unités en 2014 contre 17309 en 2013. Contrairement à eux, Sovac représentant de plusieurs marques comme Volkswagen, Seat ou Skoda a connu une hausse, quoique légère, avec des ventes de 29862 en 2014 contre 29303 en 2013, tout comme Hyundai et Kia qui sont passés respectivement de 17863 et 7547 véhicules en 2013 à 18396 et 11596 en 2014.

Elyas Nour