Les médicaments manquent, les responsables rassurent, pendant ce temps des cancéreux continuent de mourir. En dépit des assurances des responsables du secteur de la Santé, ces malades souffrent toujours. Certains médicaments indispensables au traitement de cette maladie sont introuvables dans les hôpitaux.

Les malades atteints de cancer sont, pour le moins que l’on puisse dire, abandonnés à leur triste sort. Malgré tous les engagements des pouvoirs publics à régler définitivement le problème, la prise en charge thérapeutique ne semble pas s’améliorer. Les médicaments manquent, les responsables rassurent, pendant ce temps des cancéreux continuent de mourir. En dépit des…

Lire la suite sur Le Jour d’Algérie (page 2).