Les noms de hautes personnalités algériennes ont-ils étés supprimés de la liste des personnes impliquées dans le scandale des comptes HSBC Banque en Suisse ? Y a-t-il eu des tractations entre ces personnalités et les deux journalistes du quotidien Le monde, ayant en main cette liste ?

C’est les questions que se pose Nicolas Beau, directeur du site d’information Monde Afrique, invité sur le plateau de Oumma TV, en compagnie de Noufel Brahimi, un consultant spécialiste du monde arabe.

La fortune des personnalités algériennes supposées détenir des comptes dans cette banque suisse est estimée à 670 millions de dollars. « On parles de 400 personnes qui seraient détentrices de comptes à HSBC, mais on n’a pas les noms de ces personnes » déplore-t-il. Le directeur du site d’informations « Monde Afrique » regrettent égaleme le fait qu’il n’y ait que deux journalistes du  » Monde », qui ont « la main sur les information à divulguer ou à ne pas divulguer » concernant cette liste. Cela conduit à soupçonner des tractations qui ont été faites par les personnalités impliquées dans ce scandale et les journalistes du quotidien Le Monde, pour taire leurs noms.

 Des soupçons sur lesquels une enquête est en cours de réalisation par l’équipe de Mondeafrique, selon Nicolas Beau.

 

Notez cet article