Inédit ! Toufik Makhloufi est intervenu pour prendre en charge personnellement les frais de déplacement d’un autre athlète algérien, le jeune coureur Salim Keddar, pour que ce dernier puisse participer aux Jeux Olympiques de Rio. 

Le champion algérien a payé lui-même la note de son billet d’avion acheté à Paris en France, révèle Salim Keddar dans une déclaration faite au quotidien El-Watan où il se plaint du manque de considération dont il est victime de la part des responsables de la fédération algérienne d’athlétisme et du comité olympique.

Selon Salim Keddar, spécialiste des courses de demi-fond, il a failli rater les JO pour une histoire de billet d’avion ! « Je n’ai rejoint Rio que le 9 août, après avoir bouclé ma préparation en France en compagnie de Makhloufi et de notre coach Philippe Dupont. Mais je dois signaler que j’ai été obligé de payer le billet Paris-Rio pour disputer ces JO, et c’est Makhloufi qui m’a aidé en réglant la note. C’était ça ou rater le déplacement au Brésil, puisqu’on avait exigé que je rejoigne Rio de Janeiro le 27 juillet dernier, avec le reste de la délégation, à partir d’Alger, alors que j’étais en pleine préparation à Font-Romeu en France, ce qui m’aurait privé de près de deux semaines de stage, à la veille des JO », a expliqué le coureur algérien qui a été éliminé très rapidement des épreuves du 1500 M en raison de sa très mauvaise préparation.

Sans la générosité de Makhloufi, Salim Keddar n’aurait jamais pu défendre les couleurs de l’Algérie à  Rio. Et pourtant, le président du Comité olympique et sportif algérien (COA), Mustapha Berraf, avait assuré à la veille de l’ouverture des JO qu’un budget « de 31 milliards de centimes » a été alloué à la préparation des athlètes algériens. Berraf a même rassuré les Algériens que « tous les athlètes algériens se préparent dans de bonnes conditions » affirmant qu’aucun d’entre eux ne souffre d’un quelconque problème. Des assurances qui ne reflètent pas réellement la réalité comme en témoigne les mésaventures de Salim Keddar. Comment ces 31 milliards de centimes ont été utilisés ?