Un mouvement de panique a secoué un vol de la compagnie nationale Air Algérie ce matin, lorsque le feu s’est déclaré dans l’un des réacteurs d’un appareil faisant la liaison entre Alger et la capitale du Liban, Beyrouth.

L’incident a eu lieu une demi-heure après le décollage. La peur des passagers s’est accentuée quant le commandant de bord a déployé les masques à oxygène, a rapporté El Khabar qui a indiqué que la mesure a été justifiée par le fait que l’équipage craignait que des gaz nocifs s’introduisent à l’intérieur de l’habitacle.

Le commandant de bord a décidé de rebrousser chemin pour rentrer à Alger. Aucune victime n’a été enregistrée. Cependant, cet énième incident démontre le degré de pourrissement dans lequel se trouve la compagnie.