Les citoyens de Boghni dans la wilaya de Tizi-Ouzou se mobilisent pour faire annuler un projet de construction d’une gigantesque mosquée. Les habitants disent que la ville dispose déjà de plusieurs mosquées et qu’il est tout à fait illogique d’en bâtir une autre alors que la région manque de tout ! À en croire leurs dires, la décision de construire ce lieu de culte a été prise en catimini entre les autorités et des cercles de salafistes.

Es autorités ont donc validé le projet de construction d’une mosquée de luxe à Echiwach. La parcelle de terrain allouée mesure 4 200 M². Sur le plan, le lieu de culte comprend trois étages construits avec des matériaux raffinés.

Advertisement

Les habitants de la Daïra de Boghni refusent catégoriquement en entendre parler. « Il y a plus urgent », disent-ils tout en déplorant l’absence d’infrastructures de base dans leur région. Notons que la ville manque d’infrastructures de base. Les routes les structures sanitaires, les écoles sont au centre des préoccupations des citoyens. De plus, la région regorge de mosquées.

Ce qui préoccupe également les citoyens de cette Daïra de Tizi-Ouzou, c’est cette volonté d’enraciner le salafisme dans la région. À en croire les meneurs de cette campagne, les autorités ont validé le projet de construction de cette mosquée sans en toucher un mot aux représentants de la société civile et aux partis. Il semblerait donc que les autorités ont fait de ces salafistes, des partenaires.