En début d’après midi, notre journaliste Massinissa a été arrêté par les services de police alors qu’il couvrait en vidéo la manifestation en cours à Alger Centre. Après nous avoir informé, nous n’avons plus de nouvelles.

Après l’arrestation de Nekkaz hier, fort est de constater que les services de police commencent à paniquer et à tomber dans la répression. Tout le monde sait comment cela s’est terminé chez nos pays voisins quand la répression s’attaque aux citoyens pacifiques et à la liberté de la presse.

 

Notez cet article